Stéphanie Vallée, députée de Gatineau et ministre de la Justice, s'est déplacée à Low, dimanche, pour annoncer cet important investissement.

Annonce d'un investissement de 3,9 millions $

LOW (11 juin 2017) - Du rarement vu pour une conférence de presse. Plus d'une centaine de citoyens de la région de Low ont pris la peine de se déplacer pour assister, sous un soleil de plomb, à une importante annonce touchant l'avenir de l'école St-Michael.

La députée de Gatineau et ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, est venue annoncer un investissement de 3,94 millions $ pour la construction de nouvelles installations sportives et récréatives, principalement un gymnase, une infrastructure dont ne disposait pas encore St-Michael.

Au-delà des chiffres, ce qui a retenu l'attention c'est surtout l'émotion avec laquelle les intervenants du milieu ont réagi et ont accueilli Mme Vallée.

" C'est un rêve devenu réalité ", a souligné la directrice de l'école, Mme Debbie Picard, qui a remercié Mme Vallée pour l'appui accordé à ce projet. " Elle nous a toujours supporté et a toujours cru en notre merveilleuse école ".

" Cette implication du gouvernement du Québec sera un catalyseur pour la survie de toute la communauté de la Vallée-de-la-Gatineau ", a souligné de son côté le président de la Commission scolaire Western Québec, James Shea.

Pourquoi tant d'émotion pour la construction d'un gymnase ?

Il y a quatre ans, presque jour pour jour, les citoyens de la région de Low se battaient pour conserver leur école, menacée de fermeture. " Personne parmi nous ici ce soir ne croit que vous feriez la bonne chose si vous décidez de fermer St-Michael ", avait dit Nancy Hall, aux dirigeants de la Commission scolaire Western Québec, le 30 mai 2013. Mme Hall a gagné son combat et elle aussi pris la parole, hier, pour célébrer cet heureux événement pour la communauté.

C'est également avec émotion que Mme Vallée, entourée des représentants de l'école, de la Commission scolaire et de la municipalité de Low, a dévoilé l'investissement de son gouvernement.

" La survie de St-Michael a toujours été pour moi une priorité et l'investissement d'aujourd'hui permet maintenant à cette école de se tourner définitivement vers l'avenir (…) L'école c'est un véritable milieu de vie et elle doit offrir un environnement agréable et attrayant où l'on prend plaisir à forger son avenir ", a dit Mme Vallée.

La députée de Gatineau, Stéphanie Vallée, entourée des gens de la Commissipn scolaire, du maire de Low et d'étudiants de St-Michael.

Une partie des citoyens qui se sont déplacés pour l'annonce assurant l'avenir de leur école.